L’interopérabilité des outils RH, que peut-on en attendre ?

L’essor des technologies a transformé la manière dont les entreprises abordent la“gestion de leurs ressources humaines« .Aujourd’hui, l’un des défis majeurs auxquels font face les services RH est l’interopérabilité des outils, c’est-à-dire la capacité de différentes solutions logicielles à échanger des données de façon fluide et efficace. Mais que peut-on réellement attendre de cette interopérabilité dans le contexte des ressources humaines ?

Nicolas de Sainte Croix

Responsable Commercial Offres Sourcing et Partenariats

Comprendre l’interopérabilité

Avant d’aller plus loin, il est essentiel de définir ce que l’on entend par interopérabilité. En termes simples, il s’agit de la capacité de différents systèmes ou logiciels à communiquer entre eux, échanger des données et utiliser ces informations de manière transparente.

Dans le domaine des ressources humaines, cette interopérabilité revêt une importance capitale pour optimiser les processus et améliorer l’efficacité globale de la gestion RH.

Approches de l’interopérabilité

Deux approches principales sont généralement adoptées pour assurer l’interopérabilité des outils RH.

Approche avec un outil global 

Cette méthode consiste à utiliser un seul outil intégrant toutes les fonctionnalités couvrant le périmètre fonctionnel des ressources humaines. Cette solution peut nécessiter des développements spécifiques pour répondre aux besoins particuliers de l’entreprise.

Approche best of breed 

Contrairement à la première approche, celle-ci consiste à intégrer des solutions réputées pour leur apport et leur efficacité dans leurs domaines de compétences propres. Une entreprise pourrait ainsi choisir un logiciel de recrutement distinct, un système de gestion du temps et un système de paie. Ces solutions doivent alors pouvoir communiquer entre elles pour garantir une gestion RH cohérente et efficace. Par exemple, le logiciel de recrutement doit être capable de transférer les données des nouveaux employés au système de paie pour garantir le meilleur onboarding possible.

gerer-bleu

Notre solution gestion de l’intérim :

Gagnez en productivité et limitez les risques juridiques avec PIXID, solution n°1 en Europe.
gerer-bleu

Notre solution gestion de l’intérim :

Gagnez en productivité et limitez les risques juridiques avec PIXID, solution n°1 en Europe.

Les avantages de l’interopérabilité

L’interopérabilité des outils RH offre de nombreux avantages :

  • Aller vers une démarche « Seamless » : L’interopérabilité favorise une approche « Seamless », qui vise à rendre le processus aussi fluide et transparent que possible. Cette approche permet notamment d’éviter les doubles saisies. En permettant le partage automatique des données entre différents systèmes, elle évite les erreurs de saisie et garantit un gain de temps non négligeable.
  • Garantir la cohérence et l’intégrité des données : En assurant la synchronisation des informations, l’interopérabilité garantit la cohérence et l’intégrité des données RH. Ceci est essentiel pour des processus décisionnels fiables.
  • Fluidifier des processus : En facilitant la circulation des données, l’interopérabilité rend les processus RH simples et rapides. Cela se traduit par des gains de temps et une meilleure productivité.

Intégration de processus métier

Grâce à l’interopérabilité, des processus métier initialement non gérés dans un outil spécifique peuvent être intégrés.

Par exemple, la gestion de l’intérim peut être intégrée au processus de planification des ressources humaines. Ainsi, dès qu’un besoin est identifié, il est automatiquement envoyé vers la solution de gestion de l’intérim avec les qualifications nécessaires pour faciliter la commande vers les entreprises de travail temporaire.

Il est également possible d’intégrer la Gestion des Temps et des Activités (GTA) avec la solution de gestion de l’intérim. La GTA peut alors suivre le cycle de vie complet des missions d’intérim, y compris des aspects tels que les contrats et les autres points juridiques, qui ne sont pas pris en charge par la GTA. De plus, cette intégration permet une gestion plus fluide des processus, comme :

  • l’intégration de la commande, qui crée l’intérimaire dans la GTA. Cela permet d’automatiser le processus de création de nouveaux profils d’intérimaires, en s’affranchissant d’un traitement manuel de la tâche pour un gain de temps important et apporter un vrai confort aux équipes RH.
  • le contrôle de la facturation intérim par le biais d’une intégration entre l’ERP et la gestion de l’intérim. Une gestion efficace du processus de purchase to pay est alors garantie.

Aspect collaboratif

L’interopérabilité favorise également l’aspect collaboratif. En effet, elle réunit tous les acteurs (managers, RH, entreprises de travail temporaire, contrôle de gestion, comptabilité) autour d’une seule source d’information.

Par exemple, les données sur les congés pris par chaque collaborateur sont directement accessibles via l’outil de GTA et sont automatiquement intégrées dans le logiciel de paie. Ainsi, votre gestionnaire de paie récupère aisément ces informations.

Cette convergence assure une coordination optimale des activités RH, améliorant par conséquent la productivité globale de l’équipe.

 

L’œil de PIXID

L’interopérabilité des outils RH est bien plus qu’une simple commodité technologique. C’est un levier essentiel pour une gestion efficace des ressources humaines. Elle permet à la fois d’optimiser les processus, de garantir la qualité des données et de favoriser la collaboration entre les différents acteurs.
Dans un contexte où les entreprises sont de plus en plus équipées de différentes solutions RH, l’interopérabilité devient un impératif pour assurer un meilleur pilotage RH.

Découvrir notre logiciel de gestion de l’intérim

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin