Faut-il faire ses recrutements sur les réseaux sociaux ?

Facebook, Twitter, TikTok, Snapchat… vous les connaissez sans doute de nom et peut-être les utilisez-vous à titre personnel. Pourtant, en matière de recrutement, les réseaux sociaux sont des canaux performants à surveiller de très près. Saviez-vous que LinkedIn n’est pas la seule option possible ? En effet, si le réseau professionnel américain reste incontournable auprès de certains candidats – en particulier les plus diplômés et les plus expérimentés – toutes les autres plateformes sont de plus en plus utilisées pour sourcer des talents opérationnels.

Antoine Poiron

Directeur Offres Sourcing et Partenariats

Une étude de LinkHumans montrait que 79% des candidats de moins de 35 ans utilisent les réseaux sociaux dans leur recherche d’emploi. Une tendance qui va dans le même sens que celle de l’APEC qui indiquait que sur les dix dernières années, l’usage des réseaux sociaux a été multiplié par 4. Aujourd’hui, plus de la moitié des recruteurs les utilisent. Si cette démarche s’inscrit dans une logique de transformation digitale, elle est aussi un moyen de trouver de nouveaux talents, d’affirmer sa marque employeur et de positionner son entreprise plus clairement avec un contenu approprié.

Pourquoi lancer ses recrutements sur les réseaux sociaux ?

Depuis leur émergence et leur démocratisation auprès du grand public, les réseaux sociaux ont couvert de nombreux besoins et ont enrichi leurs plateformes de nouvelles fonctionnalités. Aujourd’hui, ils sont devenus indispensables pour les recruteurs afin de toucher la bonne personne au bon moment et sur le bon terminal. Mais ils ont aussi de nombreux autres avantages :

  • C’est un outil du quotidien avec une forte audience et un ciblage précis.
  • Les nouvelles générations ont adopté les réseaux sociaux avec des usages quotidiens.
  • Les réseaux sociaux ont permis l’émergence de nouveaux modes de consommation.
  • Ils vous permettent de diversifier votre public pour enrichir votre vivier face à une baisse des volumes de candidats sur les jobboards traditionnels.
  • Ils contribuent à rajeunir votre image de marque et à travailler votre marque employeur.
  • Les coûts de promotion des offres peuvent être plus attractifs par rapport à certains job boards.
  • Ils facilitent l’engagement de discussions spontanées, sincères et transparentes pour mesurer les retours, avis, commentaires et critiques de manière plus qualitative.
  • Ils permettent de cibler finement les profils selon votre offre d’emploi.

Notre solution recrutement :

Diffusez plus largement vos annonces, captez les bons talents et sélectionnez rapidement vos candidats.

Notre solution recrutement :

Diffusez plus largement vos annonces, captez les bons talents et sélectionnez rapidement vos candidats.

Quels réseaux sociaux privilégier selon vos offres ?

Pour recruter via les réseaux sociaux, on pense forcément à LinkedIn, mais en réalité tout dépend des offres proposées. En marketing, on parle de personas pour désigner des portraits-robots de clients potentiels. Vous pouvez faire le même exercice avec des personas basés sur des candidats potentiels. Ainsi, un cadre irait sans doute davantage sur LinkedIn que sur Snapchat. Un profil d’employé ou d’ouvrier serait plus sur Facebook et Instagram, les plus technophiles sur Twitter et les plus jeunes sur TikTok. En la matière, il n’y a donc pas de réponse unique et il est important de personnaliser vos offres et vos messages selon les canaux de communication pour maximiser votre retour sur investissement.

D’autre part, le reach naturel des réseaux sociaux est en baisse régulière depuis des années selon les changements et les mises à jour des algorithmes. Il est donc fréquent de devoir payer pour faire ressortir vos messages et vos offres. Le principal avantage du contenu sponsorisé est d’apparaître dans le feed des utilisateurs sans qu’ils ne soient abonnés à la page de l’entreprise. Selon les filtres et les données disponibles, cela vous permet de cibler précisément les personnes que vous souhaitez toucher.

Par exemple, l’entreprise PROMAN, spécialisée sur le marché du travail temporaire et des ressources humaines a lancé sur la plateforme collaborative Twitch une campagne publicitaire. L’objectif : se positionner sur un nouveau canal de recrutement et toucher une audience différente. La présence de PROMAN sur ce réseau social s’inscrit dans la stratégie digitale multicanale du groupe, qui devient ainsi la première entreprise de travail temporaire à se positionner sur Twitch.

Dans un autre secteur, Système U recherchait des apprentis bouchers et a mené une campagne de recrutement sur les réseaux sociaux pour viser tous les jeunes de moins de 30 ans intéressés par les métiers de bouche. Une soixantaine de candidats ont été retenus à l’issue de la campagne, qui est apparue dans le flux de plus de 1,1 million d’utilisateurs sur TikTok, Facebook, Instagram et Snapchat.

Comment intégrer les réseaux sociaux à votre stratégie de recrutement ?

Les réseaux sont un canal de sourcing complémentaire, mais ce n’est pas une alternative aux solutions existantes. Il faut le voir comme un moyen de diversifier votre approche afin d’utiliser les bons canaux de recrutement au bon moment.

En effet, vous n’allez pas gérer vos candidatures et entretiens depuis Instagram ou Twitter. Les réseaux sociaux ne sont efficaces que s’ils sont couplés à d’autres outils comme un ATS par exemple. Le but est d’avoir une stratégie globale de recrutement pour une vraie approche omnicanale afin de diversifier et de personnaliser l’expérience candidat.

 

 

L’œil de PIXID

En tant que témoin privilégié du recrutement, nous voyons les entreprises et agences de travail temporaire recruter de plus en plus de monde sur les réseaux sociaux. Une démarche qui contribue à améliorer leur marque employeur et à optimiser la diffusion des offres d’emploi, en particulier grâce à la multidiffusion via un ATS.

tester notre logiciel de recrutement – ats

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin