Canaux de recrutement intérimaire : quels sont les meilleurs ?

Certains secteurs d’activité souffrent d’une pénurie de talents. La flexibilité nécessaire pour piloter les entreprises, entre les différentes crises, impose une anticipation et une réactivité dans le recrutement, y compris pour les missions de courte durée. Les canaux de recrutement ont largement évolué depuis quelques années, laissant toute la place aux solutions digitales, qui ravissent les millennials. Pour séduire les plus jeunes, qui constituent la majorité des intérimaires, quels sont les meilleurs canaux de recrutement dans l’intérim ?

Caroline Robic

Responsable Grands Comptes

Qui sont les intérimaires ?

L’intérim ne représente que 2,5 % de l’emploi en France mais concerne plus de 2 400 000 personnes fin 2020, d’après l’Observatoire de l’intérim. Les intérimaires travaillent plutôt à temps partiel sur une année puisque ce chiffre correspond en réalité à un équivalent temps plein (ETP) de 630 000 personnes.

Les profils des intérimaires sont majoritairement des hommes et des jeunes. Ainsi, on compte :

  • 66 % d’hommes contre 34 % de femmes ;
  • 34 % d’intérimaires en dessous de 25 ans et 28 % entre 25 et 34 ans.
  • l’âge moyen de première inscription dans une agence d’intérim s’établit à 27 ans et plus d’un nouvel inscrit sur 2 a moins de 25 ans.

C’est assez logique lorsque l’on regarde les profils métier et les secteurs d’activité :

  • 40 % des intérimaires sont des ouvriers qualifiés et 36 % des ouvriers non qualifiés ;
  • l’industrie (34 %), le BTP (19 %) et le transport / logistique (15 %) sont les 3 principaux secteurs ayant recours à l’intérim.

Les attentes des intérimaires sont assez diversifiées : financer ses études, se doter d’une première expérience professionnelle significative, rebondir après une perte d’emploi, vouloir varier son travail au quotidien, etc.

Bon à savoir : stabilité et intérim sont compatibles depuis la mise en place du CDI intérimaire, qui attire un nombre croissant de personnes, pour atteindre quasiment 50 000 contrats signés fin 2020.

Par définition, l’intérim génère un besoin permanent de chercher de nouveaux talents disponibles pour une mission. Cette flexibilité nécessite une parfaite anticipation des besoins pour les entreprises. La création d’un vivier peut répondre en partie à ce besoin.

Face à une génération d’intérimaires jeunes, quels sont les bons canaux de recrutement ? Les entreprises de travail temporaires (ETT) qui connaissent bien les profils d’intérimaires, savent trouver des solutions innovantes…

gerer-bleu

Notre solution gestion de l’intérim :

Gagnez en productivité et limitez les risques juridiques avec PIXID, solution n°1 en Europe.
gerer-bleu

Notre solution gestion de l’intérim :

Gagnez en productivité et limitez les risques juridiques avec PIXID, solution n°1 en Europe.

Les canaux de recrutement des intérimaires

Aux côtés de canaux traditionnels, les canaux digitaux ont pris de plus en plus d’espace et sont rejoints désormais par des canaux de recrutement très innovants. Le bon mix se trouve peut-être dans l’intérim phygital dans lequel les outils digitaux automatisent et fluidifient les processus tandis que l’implantation locale offre proximité et contacts humains.

Les canaux de recrutement traditionnels

  • Affichage en agence d’intérim

L’agence d’intérim présente en ville avec ses affiches en vitrine peut paraître un peu désuète à l’heure du tout digital. Pourtant, elle reste d’actualité, tout comme les salons de l’emploi qui se multiplient et peuvent se concevoir en ligne depuis la crise sanitaire.

  • Annonces

Les annonces de recrutement dans les journaux continuent à se montrer efficaces, sans doute plutôt sur une population d’intérimaires plus âgés. 

  • Cooptation

Enfin, la cooptation peut permettre d’atteindre de bons profils recommandés, dans

l’intérim comme dans le recrutement classique.

Les canaux de recrutement digitaux

Pour atteindre les moins de 35 ans, vous devez nécessairement avoir une approche digitale. Ils sont majoritairement connectés et utilisent régulièrement le mobile.

  • Jobboard

Le canal le plus utilisé est le jobboard. Il permet de diffuser une annonce sur un large public et de centraliser les candidatures.

  • Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux professionnels, LinkedIn en tête, connaissent un succès certain pour les offres d’emploi.

  • Site carrière de l’agence

Les sites carrières restent une valeur sûre pour attirer des intérimaires en montrant tous les avantages à rejoindre cette entreprise plus qu’une autre. Ils permettent aussi de mettre en avant les valeurs et la mission de la société.

Les canaux de recrutement de demain

Certaines entreprises de travail temporaire n’hésitent pas à innover. Tout d’abord, de nouvelles méthodes de recrutement apparaissent sur les réseaux sociaux : TikTok, Facebook, Snapchat, Instagram ou même Tinder. Proman a ainsi lancé des campagnes de recrutement sur Tinder, TikTok et Twitch. C’est parfaitement logique pour atteindre une cible âgée de moins de 35 ans, tout en exploitant habilement la géolocalisation et le matching proposés par ces réseaux. Des campagnes décalées montrent les avantages de l’intérim et développent la marque employeur des entreprises de travail temporaire pour séduire une jeune clientèle.

Nouveauté : désormais les agences d’emploi recrutent aussi des intérimaires dans le Métavers ! Mistertemp a ainsi acquis 10 000 m2 dans le monde virtuel. Effet d’annonce ou efficacité, il faudra attendre un peu pour avoir un retour d’expérience réel sur le métavers.

Pour autant, l’innovation n’existe pas seulement en ligne. Par exemple, des rencontres sur les parkings des centres commerciaux donnent un nouvel élan au recrutement. Autre innovation hybride, des bornes-emploi interactives ont été lancées dans les lieux de passage importants (gares, aéroports, centres commerciaux). Elles offrent un recrutement local et sans CV.

 

 

L’œil de PIXID

Avoir un profil qualifié ne suffit pas toujours. Au-delà, il est nécessaire de bénéficier de bons contacts permanents. L’instantanéité de l’intérim n’empêche pas de mettre à jour son profil pour intégrer un vivier et être recontacté. Côté entreprise, l’anticipation de ses besoins intérimaires permet de trouver les meilleurs profils dans ces viviers. Enfin, la fidélisation des intérimaires constitue un bon moyen d’éviter un renouvellement permanent des profils : CDI intérimaire, avantages spécifiques (CE, garde d’enfants, primes) ou campagnes de fidélisation gérées directement depuis un ATS pour entretenir un vivier existant. 

Découvrir notre logiciel de gestion intérim

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin